Le grand tri

Comme beaucoup de couturière, notre rapport à la couture évolue d’étape en étape, de cousette en cousette. Au départ, on découvre, on feuillette les magazines, on cherche des modèles faciles qui nous plaisent à l’œil et on est parti. Peu à peu, on se rend contre que ce qui nous plait sur les magazines ne correspond pas forcément : à notre style de tenue, à notre morphologie et à nos besoins tout simplement !

Tri de vêtements

Il y a aussi le fait que, comme on s’améliore en couture, et que l’on s’imagine pouvoir faire toutes sortes de techniques ou toutes originalités de vêtements (pas forcément vérifié hein ;), on devient plus pointilleux(se) au niveau des achats en magasin. Personnellement, j’ai de moins en moins de coups de cœur, finalement, le magasin devient peu à peu plutôt une source d’inspiration qu’une source d’achat : « je me ferais bien cette blouse, mais avec une encolure arrondie et un tissu avec ce motif là… ». Bref, les achats se font moindre. Mais on a toujours tout autant besoin de vêtements !

Tri de vêtements

Vient donc le moment du point cruciale, voilà maintenant, grâce à la couture et au tricot (+ modélisme dans mon cas), je connais mieux ma morphologie, donc ce qui me va, et ce que j’ai besoin de porter. C’est là qu’on se rend compte que ce qu’il y a dans nos placards actuellement est encore loin de correspondre à notre volonté : il est temps de faire le grand tri !

Pour ma part, j’ai fait de nombreuses piles sur mon lit :
- A garder
- A transformer (et oui, un peu de courage, tout est possible)
- A donner mais encore portable (proches, amies)
- A donner (Croix-rouge, H&M, Le relais, etc)
- A vendre (marque, très peu porté) sur un site de vide-dressing
- Pour le bricolage, jardinage

Ce tri n’est pas le plus simple, et peu prendre beaaaaucoup plus de temps que prévu (surtout quand on essai 3 fois de vieilles fringues oubliées pour savoir si oui ou non on continuera à la porter). Mais il a été pour moi un grand soulagement !

Vide placard

Une fois ce tri réalisé, on peut partir de bon pied dans la bonne direction : de la couture (et du tricot) plus réfléchi en fonction des besoins, look & morphologie !

Cette réflexion commence à faire son chemin parmi de nombreuses blogueuses qui ont nommé le concept : Wearability project (par nessie). Chacune de leur cousette est ensuite notée en fonction de sa cohérence, confort, seyant or not. Je ne pense pas aller jusque là, mais au moins réaliser la prochaine étape :

Réaliser un point complet sur les vêtements portés (classés du + au -), donc analyser ces tenues (pour ma part, je pense utiliser l’application stylebook), pour pouvoir ensuite planifier les prochaines coutures et mieux le porter ! Un petit bemol tout de même sur ce projet, qu’il faut à mon avis ne pas trop trop prendre à cœur pour que la couture et le tricot restent également un plaisir… Qu’en pensez-vous ?? Et vous, ça vous arrive de faire le tri ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on Le grand tri

  1. Léna
    5 novembre 2014 at 16 h 34 min (1050 jours ago)

    Eh bien, un grand ménage!! ça fait toujours du bien de regarder ses placards, et je pense que le wearability project peut aider. Pour ma part, j’ai la flemme, mais je réfléchis quand même sérieusement à ce que je fais. Et je te comprends complètement au niveau des achats en magasins: je n’achète plus que des jeans et des T-shirts basiques! Allez, courage, et vive la couture!

  2. 3 étoiles
    10 juin 2015 at 7 h 17 min (833 jours ago)

    il faut vraiment que je fasse ça aussi. J’ai déjà donné un sac à ma mère mais il y a encore des choses à trier, ça me fera de la place dans les placards. Tous ces trucs qu’on garde « au cas où »!

Commenter

* Copier ce mot de passe (anti-spam) :

* Coller ce mot de passe ici :