Pull dentelle doudou

Me revoilà sur le blog après une looongue absence ! Pourtant, je n’ai pas arrêté de créer  : j’ai tricoté, cousu, crocheté… j’ai même fait un 2ème bébé ;).

Mais ce n’est pas encore pour vous parler de lui que je reviens sur ce cher blog. Plutôt pour vous parler de mon pull en dentelle doudou tricoté… l’année passée. Et oui j’ai du retard !

Pull Enora tricot dentelle. Laine teintée main

Modèle Enora  • vu sur Instagram • laine Soprane de Cheval Blanc gris clair • laine teintée main • aiguilles 6

Je suis partie d’un magnifique pull tricoté par Enora_272, compte désormais privé… il faut lui demander l’accès par mail. Elle donnait toutes les infos pour refaire le point.

La forme était simple, 2 grand rectangles pour le corps,  2 petits rectangles pour les manches. J’ai bidouillé pour l’encolure. Au final, je la trouve un peu grande. Surtout que la dentelle c’est sympa mais avec un tee-shirt en-dessous c’est mieux…

Pour la laine,  je suis en mode destock en ce moment. Je n’en peu plus de ce stock qui déborde alors je cherche désespérément un projet pour chaque bout de fil qui traîne !

J’avais ces quelques pelotes de laine Soprane grises (pelote de droite) un mélange de mohair et acrylique de la marque Cheval Blanc. J’avais aussi ce cône récupéré à Paris dans un ancien atelier de tricotage machine (d’où la finesse de cette laine). Je me suis dit que c’était l’occasion de retenter l’expérience de teinture de laine comme pour mes chaussons.

J’ai passé le cap supérieur en tentant la teinture au colorant alimentaire (3 tubes vahiné achetés au supermarché). Me voici à scruter les tutos, comme celui, génial, de In the Loop. Le but étant de se rapprocher du gris de la pelote Soprane pour tricoter mon pull en triple : 2 fils Soprane pour un fil teinté.

Après quelques tests sur un mini écheveau passé au vinaigre blanc puis à la teinture en cocotte (ça fait peur au début), j’ai tout teinté ! Reproduire du gris n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus simple (voir impossible avec les 3 couleurs vahiné) car il faut les doser toutes les 3 a peu près de la même manière…bref ce fut un échec mais j’étais contente quand même de l’originalité du résultat. Un gris très très rosé 😉

Teinture laine pull Enora
Teinture laine pull Enora

Le tricot du pull c’est fait comme sur des roulettes,  le point s’intègre facilement. Par contre si on fait une boulette et que l’on s’en rend compte 3 rangs plus tard,  il faut tout défaire !

Le rendu est top,  le rosé ne me déplaît pas.  Finalement, c’est un pull que j’ai porté tout l’hiver. Il m’a été bien pratique en décembre quand je voulait que personne ne découvre que j’étais enceinte, par exemple…

Ah si, j’oubliais, évidemment j’ai mal calculé mon nombre de pelotes nécessaires de Soprane… il ne m’en restait plus pour les manches. Hyper décevant, sachant que le but était de se débarrasser de cette laine,  non d’en acheter. J’ai pas baissé les bras (c’est le cas de le dire). J’ai doublé le fil teinté et pris qu’un fil de Soprane. C’est un peu plus épais mais se voit très peu. Du coup,  je n’avais plus de fil tout cours à la fin donc les manches sont un poil court mais j’aime bien.

Après un hiver porté, je constate que la Soprane bouloche pas mal (je m’en serais doutée) mais c’est assez compensé par mon fil teinté. Grâce à mes astuces anti-bouloches, ça part mais je conseille plutôt la Ombelle de Fonty !

Pull Enora tricot dentelle. Laine teintée main
Pull Enora tricot dentelle. Laine teintée main
Pull Enora tricot dentelle. Laine teintée main

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *