Posts Tagged ‘lierre’

crème anti-cellulite

Voici une recette très simple réalisée avec la base de celle d’aroma-zone :

Pour 50 ml de crème :

phase huileuse :

- 4 g d’émulsifiant n°2
- 13 g de macérât huileux de lierre

phase acqueuse :

- 30 g d’hydrolat de genévrier

Ajouts : 20 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse (conservateur), 35 gouttes de huile essentielle de pamplemousse, 20 gouttes de huile essentielle de cèdre de l’atlas.

Procédé : Mélanger le macérât avec la cire émulsifiante n°2 puis les faire chauffer au bain marie à environ 70°C.
Mettre l’hydrolat dans un autre récipient et les faire chauffer au bain marie à environ 70°C.
Lorsque tout est bien fondu, verser l’hydrolat dans la phase huileuse en agitant vigoureusement pour former l’émulsion. Remuer de temps en temps jusqu’à complet refroidissement.
Ajouter ensuite les huiles essentielles et le reste des ingrédients. Mélanger vigoureusement afin d’obtenir une crème lisse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

bouture et sculpture au jardin

image_1

Pendant l’été j’en ai profité pour faire quelques petites boutures de plantes grimpantes : du lierre sagitté et commun et de la passiflore. On attend les tomates cerises, toujours les seules rescapées du mildiou et l’ouverture des passiflores de la plantes mère.

Un purin d’ortie est en route, pour celles et ceux qui ne le savent pas, c’est un bon fertilisant pour la terre, il est aussi efficace contre le mildiou et pour amplifier l’activité de votre compost. Ma recette :  5 bonne poignées d’orties (tiges et feuilles) dans 10L d’eau à laisser macérer pendant 5 à 15 jours suivant votre utilisation, voir ce lien

Pour la petite sculpture : le bambou du jardin et des liens en jonc. En espérant que les plantes grimpantes s’installeront dessus. (Lire la suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les macérâts huileux

Les macérâts huileux sont une infusion à froid dans une huile d’une plante ou d’une partie d’une plante lui transmettant ses propriétés.
Les macérâts sont assez simple à faire soi-même, il suffit de mettre des plantes fraiches dans un bocal, d’ajouter l’huile de base (huile de tournesol bio par exemple), de bien refermer le récipient et de secouer doucement.
Il faut ensuite laisser « infuser » 2 à 3 semaines et agiter de temps en temps.
Enfin, on filtre le tout dans un flacon en verre teinté et on conserve le macérât à l’abri de toute chaleur.

Parmi les macérâts les plus utiles ont compte :
-Carotte : favorise le bronzage, peut être utilisé en après-solaire. Partie prélevée : la racine
Attention, ici, il vaut mieux faire sécher la racine où vous risquez son pourrissement.
-Lavande : apaise douleurs, courbatures, irritations cutanées. Partie prélevée : fleurs
-Calendula : réparateur, propriétés décongestionantes et antiseptiques. Partie prélevée : fleurs
-Pâquerette : raffermissant, tonifiant, pour les soins du buste. Partie prélevée : fleurs
-Lierre : efficace contre la cellulite

Une fois réalisés, vous pouvez les incorporer à une crème dans la phase huileuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Shampoing au lierre

Le lierre est une plante que j’apprecie particulièrement car elle a des propriété très utiles quant à la réalisation de cosmétiques maison.

Le lierre contient des saponines végétales, c’est à dire qu’il a des propriétés lavantes et colorantes. Les saponines du lierre sont des tensio-actifs non ioniques. Ils sont réputés être des tensio-actifs très doux tout en ayant un pouvoir détergent non négligeable (mais pas moussant)
Il est utilisé depuis longtemps pour la création de liquide vaisselle et de shampoing.

(Lire la suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...