Posts Tagged ‘noir’

La blouse Airelle (ou pas)

J’avais fait entrevoir un aperçu au cours du Me Made Month du mois d’octobre, mais la voici en entier.
Maintenant que je réalise des patrons presque quotidiennement grâce à ma formation, j’avais envie de me plonger sur une planche toute faite que j’avais dans mes armoires : La blouse Airelle de Dear and Doe. Histoire de me reposer un peu, suivre un pas à pas sans réfléchir, et puis aussi pour tester, comme ça en s’amusant.
Blouse Airelle noire en lin
Blouse Airelle ♦ patron Dear and Doe transformé ♦ Tissu : lin de chez Stop tissu noir et chute coton gris

C’était sans compter l’envie de tout changer que l’on peut avoir quand on sait que c’est possible… Après avoir passer en revue des versions et des versions de la blouse sur le net. Je me suis dit que non, ces manches au style légèrement gigot ne m’iront pas, mais pas du tout. J’en ai donc profité pour remonter un peu l’entournure et refaire entièrement la manche pour l’affiner. C’est devenu une manche chemisier, toute bête mais qui me sied mieux.

Blouse Airelle noire en lin

Après avoir transformé les manches, j’étais partie dans la lancée ! J’ai pas pu m’empêcher de modifier le col (je le trouvais un peu long) et d’en faire un amovible. Celui-ci allant parfaitement à une tenue de mariage que j’ai également transformée (une jupe en tulle grise bientôt bloguée).

Blouse Airelle noire en lin

Je crois n’avoir rien changé d’autre au niveau du buste… à si une toute petite modification : l’arrondie du bas, je préfère par rapport à un tombé droit.

Du coup je ne sais plus trop si ma blouse Airelle reste une blouse Airelle… 😉
Mais sinon elle est pile poile taillée ! Le lin est légèrement glacé, ce qui apporte un petit côté classe, peut-être un peu stricte aussi avec le col. C’est pour ça que je préfère la version sans col au quotidien je pense, nan ?

Blouse Airelle noire en lin

Autre chose : Le col amovible, une vraie galère à faire ! Je ne sais pas ce que j’ai planté dans le patron mais ça n’allait pas du tout, retravaillé, il col bien avec la parmenture. J’ai fait 4 boutonnières sur la parmenture de la blouse et cousu 4 boutons plats sur la parmenture du col (directos à la machine grâce à mon nouveau pied ! voir ci-dessous via instagram). Il n’est pas facile à placer (les boutonnières étant dans la couture intérieur de la parementure de la blouse). Mais n’a pas bougé le jour du mariage.

Une photo publiée par Amandine (@vidibio) le Nov. 11, 2014 at 12:40 PST


Sinon ma manche chemisier se termine tout simplement par une petite patte non fermée

Blouse Airelle noire en lin

Que dites-vous de ces transformations ? Au final, je suis contente de ma blouse, mais je pense que j’aurais passé moins de temps à réalisé le patron de A à Z… hum, du coup je ne sais pas si je me relance de si tôt dans un patron pochette.

Blouse airelle et plante grasse de Noël

On recycle la garde-robe !

recyclage de pantalon
Depuis que je tricote et que je couds de façon plus régulière, j’achète moins. Je vais toujours faire quelques tours dans les magasins (rare) mais je repars souvent les mains vides. En fait à chaque fois que je tombe sur une fringue qui me tente, me revient toujours la petite phrase « non, mais ça je sais faire, il suffit de monter tant de mailles, tricoter comme ça au point ajouré, hum… ». Bref, ça fait du bien au dressing, un peu au portefeuille aussi mais comme j’avance toujours moins vite que mes idées (arghh)… Il ne reste plus grand chose à me mettre !
recyclage de pantalonBien sûr, quand je regarde bien, oui j’ai toujours telle jupe et tel pantalon mais je n’ai juste plus envie de les mettre, soit ça ne me va plus, soit j’ai changé de goût (et parfois des deux ;). En trainant pleine séance d’inspiration sur pinterest, j’ai vu ce tuto tout bête pour passer d’un pantalon large au slim. Exactement ce qu’il me manquait. Ni une ni deux, j’ai chopé ce pantalon bien large que je rechignait à porter, je l’ai passé sur moi retourné (partie intérieure à l’extérieur), posé les épingles au plus près des jambes, enlevé, retracé à la craie de belles lignes suivant les épingle puis cousu !
recyclage de pantalon
Super contente de mon expérience, j’en ai profité en même temps pour défaire/refaire l’ourlet en plus fin. Un petit shooting au bord du canal…ahah c’est lequel ? Et voilà un pantalon de tous les jours.
recyclage de pantalonBonnet et snood tricoté ♦ modèle moonche ♦ fil K de la filature du Valgaudemar

Maintenant un petit aperçu du pantalon avant transformation ? :
recyclage de pantalon

Bon j’y retourne parce qu’il me reste 3 jupes, 2 pantalons, 4 tops… 😉 à transformer !

L’igloo à chat

Un igloo à chat, c’est tout mignon, celui de Eilen Tein m’a fait craqué. J’ai appelé le miens : dark nest. J’adore le fil zpagetti, déjà tricoté ici.  J’ai donc monté ce petit igloo assez rapidement (sauf que j’ai dû changer de fil entre temps grr). Du coup, je me suis lancée dans la traduction en français du patron que vous pouvez retrouver ici.

Igloo à chat Patron Nest de Eilen Tein ♦ Trapilho noir ♦ crochet n°8

N’ayant pas de chat, je l’ai offert à Jessica qui fait d’ailleurs un petit concours spécial St Valentin sur sont blog en ce moment (notez que je fais de cet article d’une pierre deux coups ;). En effet, j’admire sont travail d’artisan en tant que tailleur. Aujourd’hui elle propose de revisiter son métier en proposant de broder à la main les boutonnières de vos vestes. L’avant/après est très parlant !

Pour jouer, vous avez jusqu’à ce soir pour écrire votre petit article ou partager sur votre page facebook !

PS : Retournons à nos moutons, ou plutôt nos chats, l’igloo offert est trop petit pour son chat (j’avais un peu diminué le diamètre par rapport au patron) ! Du coup, je vais le refaire pour l’agrandir. Attention donc à bien suivre le nombre de rang pour faire la base. Ensuite, pour que l’igloo tienne bien (surtout le toit), il est important d’utiliser un crochet plus fin que demandé quitte à ajouter du fil de métal pour soutenir les bords !