Posts Tagged ‘patron’

Coussin renard au crochet

C’est l’anniversaire de mon blog ! Il a déjà 8 ans… Je n’y crois pas d’avoir tenu dans la durée…A vrai dire, même si je n’y viens pas toutes les semaines (ni même parfois tous les mois) j’apprécie beaucoup cet endroit. Il me donne envie d’aller plus loin dans mes créations, de me dépasser. Je ne sais pas si ça s’explique ;)

Bref c’est aussi le moment de vous dévoiler le coussin renard, commencé juste après la naissance de mon fils (oups il a déjà 14 mois), il manquait les oreilles. J’étais bloquée là-dessus. C’est à un Afterwork tricot organisé par Henry&Henriette que j’ai passé le pas !

Coussin Renard / CrochetCoussin renard ♦ Modèle maison ♦ Cotton Club 5 coloris 507 et 126 ♦ crochet n°5 Coussin Renard / Crochet
Coussin Renard / Crochet Coussin Renard / Crochet

Je suis assez fan des renards au crochet. J’avais déjà crocheté Oscar le renard d’Agathe Rose ici et j’avais envie de continuer dans la tendance pour sa chambre.

Pour cela j’ai commencé par réaliser un coussin rond en tissu. Puis j’ai crocheté avec le Cotton club 5 de Fonty, mes 2 galettes rondes au crochet. Enfin, j’ai terminé par la face du renard que j’ai cousu sur une des galette blanche. J’ai ensuite cousu les deux galettes ensembles en prenant soin d’insérer le coussin en tissu à l’intérieur. Puis j’ai crocheté sa truffe pour terminer par les yeux et les oreilles.

Le rendu correspond bien à ce que je voulais, un coussin de taille moyenne tout mignon pour mettre sur sa chaise à bascule dans sa chambre.

J’espère juste avoir bien fixé les oreilles car il tire comme un fou dessus !!

Si ça vous tente, je peux créer le patron du coussin renard…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jupe perle de nacre

Et de deux. Très longtemps après sa sortie, j’ai décidé de réaliser cette jupe Perle tirée du livre « Grains de Couture » d’Ivanne Soufflet.

Cette jupe, je l’ai tellement vue que je suis tombée dans le panneau : il me la fallait également dans ma garde-robe. Les plis sur le devant sont très élégants et mettent en valeur la silhouette. De plus, elle paraît simple et rapide à réaliser. Parfait pour mon emploi du temps encore bien chargé.

Je vous la présente en mode : non repassée à fond car c’est son gros défaut (peut-être également à cause du tissu), je n’arrive pas à lui donner une allure nikel sous le fer… argh !

Jupe perle Ivanne S
Jupe Perle ♦ modèle livre « Grains de Couture » ♦ Coupon du stock ♦ Collants Gambette box

Au vu du patron, tiré du livre donc, j’ai vu qu’elle taillait un peu large alors j’ai pris une taille en-dessous sachant que je souhaitais la porter vraiment à la taille et qu’elle serait cousue dans une gabardine fine stretch, ça laisse un peu de marge !

Je lui ai enlevé 3 cm en longueur car je ne suis pas si grande…et c’est parfait comme cela.

♦ Points forts : Les explications sont courtes mais plutôt claires et accessibles aux débutants. La partie de la préparation des plis est la plus longue à réaliser mais cela vaut le coup d’y passer un peu de temps pour qu’ils soient bien raccords et symétriques.

J’ai pris l’option poche, très facile à poser. J’aurai juste aimer que la surpiqûre des poches soit proposée, le rendu est moins sympa sans rien je trouve.

♦ Points faibles : Pas de proposition de thermocoller la ceinture…pourtant indispensable pour une jupe. J’avais vraiment la tête ailleurs quand j’ai préparer mes pièces et je ne l’ai pas fait, voyez par vous même le résultat : la ceinture ne se tient pas.

Couture intérieure de la ceinture à la main, là je dis non, je n’ai pas cette patience et je trouve que ça se tient moins bien (bon je ne suis pas forte en couture main…ok) du coup je préfère faire un repli des valeurs de couture de la ceinture au fer et coudre sur l’endroit dans le creux de couture de la ceinture externe. Quand c’est bien préparer au fer à repasser cela peut bien rendre.

Jupe perle Ivanne S Jupe perle Ivanne S
Jupe perle Ivanne S

En conclusion, la jupe est agréable à porter. Les plis font vraiment un super rendu général. Porter à la taille et légèrement serrée, elle mets plutôt en valeur la silhouette. La longueur est vraiment parfaite. Cette jupe fait casual chic, parfait pour le boulot et les petites sorties !

So bad : ma gabardine stretch est super agréable à porter mais impossible à repasser, ça plisse de partout au moindre mouvement ! Je ne peux pas tout avoir…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Waxement fou

Quoi, c’est déjà l’automne ? Je trouve enfin un moment pour vous montrer mon pyjama en super wax !

J’avais idée de réaliser un patron de pyjama classique pour moi, avec haut style chemise, passepoil & tutti quanti et de l’associer un peu follement avec un tissu wax bleu oiseau ramené par une amie. C’est chose faites cet été, il me manquait juste un peu de temps pour vous le montrer.

Pyjama bleu Wax
Pyjama coupe classique ♦ Patron maison ♦ Wax ramené de Guinée

Le patron ne m’a pas donné tant de mal que ça selon mes souvenirs. J’ai fait un faux col tailleur en me basant sur un pyjama existant.

Pyjama bleu Wax

La couture du passepoil m’a donné plus de fils à retordes car j’en ai mis partout : manches, col et devant, pantalon, poches. Bref, la totale. Je le couds en deux fois, je ne sais pas vous mais il faut être bien patiente pour obtenir une belle régularité. Mon passepoil vient de chez A&A.

Pyjama bleu Wax

Pour le pantalon, je me suis simplifiée la vie en prenant modèle sur le patron du pantalon Sunny à taille élastique de La maison Victor. J’ai mis l’élastique uniquement sur le dos, je trouve ça plus seyant.

Pyjama bleu Wax

Une finition toute bête m’a pris un temps fou : les boutons recouverts ! Je n’en fait jamais, mais pour ce pyjama je trouvais que c’était l’idéal. Ni une ni deux, je vais chercher des petits boutons en métal à recouvrir dans ma mercerie préférée. Mais impossible de clipser les deux parties…j’ai fini par me faire aider ;).

Petite déception au porté (c’est l’intérêt de faire un article de blog bien après la cousette ;) le tissu se déchire facilement, grrr, un peu de raccommodage en vue. Par contre, je vais garder bien au chaud mon patron pour refaire un prochain pyjama.

J’ai encore milles choses à vous montrer, de la couture, du tricot mais très peu de temps pour faire les photos…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit ensemble baby salopette

Argh, j’ai craqué pour la salopette ! Il faut dire que c’était, pour moi, le cadeau de naissance super adéquat pour fêter l’arrivée d’un nouveau petit bout. La salopette fait toutes les saisons, elle est mixte et les bretelles permettent de l’ajuster pour l’utiliser très très très longtemps (que j’espère ;).

Après avoir cherché un peu partout un modèle de salopette à coudre facilement, j’ai jeté mon dévolu sur un patron la droguerie d’un ancien numéro Marie-Claire Idée. Pour aller avec, un petit gilet tricoté tout simplement au point mousse avec un beau coton.

Salopette couture bébé PaulSalopette bébé ♦ Patron la droguerie via MCI ♦ Tissu : coupon du stock from Stop tissus

Première déception en commençant la salopette, après découpe du patron et du tissu (évidemment), elle taille beaucoup beaucoup trop grand ! Je suis partie sur une taille 6 mois, en vérifiant (beaucoup trop tard…) dans les normes de tailles, euh, c’est plus du 12-18 mois nan ? Bon bah tant pis, ça n’ira pas avec le gilet mais ça lui ira plus longtemps !

Salopette couture bébé Paul

La salopette est super simple à coudre, mais un peu longuette, vu qu’elle est entièrement doublée. Mais je préfère, la finition est propre, il ne faut juste ne pas se planter pour assembler la doublure avec le reste, hum… J’ai utilisé le même tissu pour les deux : doublure et extérieur, un tissu de coton avec pas mal d’élasthanne dont j’avais déjà concocté ce petit pantalon.

Ce n’était pas indiqué mais j’ai tout fini en bouton pression sur l’entrejambe, quitte à y passer du temps hein. D’ailleurs, je garde en tête qu’il ne faut jamais poser des boutons pressions métal sur un tissu extensible avant de mettre une petite bande de thermo, sinon, et bien, ça risque de déchirer.

Salopette couture bébé Paul

Et pour finir le tout, j’ai même ajouté une étiquette personnalisée : réalisée avec un tampon sur un ruban de sergé de coton. Le petit plus l’étiquette de taille 12 mois, même si c’est plus du 12-18…

Je suis contente d’avoir trouvé les attaches salopettes assorties aux boutons ! On dirait bien la salopette de notre enfance avec son côté classique style bonton (oui j’ai observé chez eux comment étaient faites les fameuses bretelles). Bref, le kit d’attache vient de mon fournisseur officiel ;) A&A.

Gilet Paul et salopette

Et voici l’ensemble, un peu dépareillé n’est-ce pas ? Du 6 mois et du 12-18 mois, bon, il y avait de l’idée, au moins ce petit aura pléthore de vêtements à se mettre.

Le gilet, je le voulais en toute simplicité, tricoté au point mousse dans un coton légèrement crème. C’est l’alto de Cheval Blanc, super agréable à tricoter. Le modèle est réalisé en une seule pièce, comme je les aime quand on ne veut pas se prendre la tête !

Gilet bébé Paul
Gilet au point mousse ♦ Modèle Paul dispo iciCoton Alto de Cheval Blanc ♦ Aig. 4

Tricoté aux aiguilles 4, ça va pas trop lentement pour passer un super bon moment. Les couture du petit gilet ont été super rapides comme d’habitude dans ce genre de modèle : le dessous des manche et le côté et c’est terminé + 5 petits boutons en bois et c’est bouclé ! L’écriture du modèle me prend limite plus de temps que son tricot héhé.

Maintenant, il n’y a plus qu’à offrir tout ça…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La robe gris souris

La suite de mes aventures dans la catégorie couture : une robe toute simple et toute grise. A la vue de ma garde-robe pauvre en…robe justement ! Je me suis mise à chercher le patron qu’il me fallait, et finalement j’ai eu idée de réaliser un patron maison tout simple : un haut bien large et une jupe froncée à la taille. De la couture soit-disant vite, rapide, efficace (hum)

Robe gris souris
Robe gris souris ♦ Patron maison personnalisé ♦ Tissu : Stop tissu

Jusque là tout va bien, j’utilise un coupon de tissu en stock gris souris, ce n’est pas ma couleur de rêve mais elle à l’avantage d’être adaptée au temps… Et puis c’est du gris souris, un petit côté classe que j’aime bien. Bref, je réalise facilement le patron du haut, à partir de mon gabarit de base personnel, je monte la robe, j’essaie et…elle a tendance à descendre vers l’arrière, non ? Je n’aurais pas oublié de prendre en compte ma cambrure moi ?!

Robe gris souris

Bon voilà, l’erreur de l’apprentie-modéliste ! Pour les personnes très cambrée, les robes XXL c’est bien beau mais malheureusement peu adaptées (ou alors il faut le prendre en compte dans le patron). Du coup j’ai un peu tendance à tirer dessus souvent car elle me paraît beaucoup plus courte que prévu…

Robe gris souris

Puis j’ai eu des gentils retours donc je l’aime quand même.
Pour l’occasion, les photos ont été prise dans un chouette endroit : un coin de verdure et de tranquillité sur l’île de Nantes.

Robe gris souris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des pois en Toscane

J’immerge peu à peu de nos petites dernières semaines de vacances, pris sur le tard, mais tout autant appréciées, c’est maintenant le moment de vous montrer un aperçu !
Nous avons fait un périple en Toscane avec un petit clin d’œil en Ligurie où nous nous sommes arrêtés le long des fameuses Cinque Terre.

Manarola, Cinque Terre, Italie

Cinq villages, accrochés à la montagne et donnant sur la mer. Mon préféré est sans doute Manarola (photo). Portovenere, un peu plus loin sur la côté, près de La Spezia est aussi très sympa, un peu moins touristique car n’appartenant pas au Cinque Terre est peut-être également plus vivant.

Lucca, Toscane, Italie
Place de Lucca

Puis c’est la belle Lucca qui nous a ouvert les portes de ces remparts. Je crois que je suis totalement amoureuse de cette ville, tout est beau, tous les coins de rues, les façades, les fleurs, les couleurs…Bref, la Toscane sans Lucca n’est pas la Toscane.

C’est peut-être le moment de vous parler de ma jupe, oui la jupe à pois. Un patron me-made à partir de la robe de soirée vert amande. Tout simple à faire donc, de l’évasé-froncé. Un poil trop raccourci tout de même argh, ça va bien pour les vacances !
Le tissu est une fine cotonnade légèrement transparente mais pas gênante.

Jupette à pois
Jupette à pois

Portée avec un top blanc, elle ressort bien, non ? Il faudra juste faire attention au basculement du bassin sur le dos pour la prochaine, elle remonte un peu…

Jupette à pois

Après cette parenthèse jupe, revenons à la Toscane, évidemment, Florence (Firenze pour les italiens) était sur notre route. Nous avions loué un appartement très bien placé près d’une porte qui nous a permis de visiter ses ruelles de fond en comble (>via HomeAway si ça vous intéresse). Le Duomo s’est vu de haut pour notre part (du palais Vecchio), sachant qu’il faut être extrêmement patient pour pouvoir y rentrer (la queue fait des kms). Si vous souhaitez visiter les musées (la galleria degli Uffizi par exemple), prenez les billets à l’avance en ligne, attention, tout les coins touristiques à Florence sont fermés le lundi (même les parcs :( )

Duomo, Firenze

Nous sommes ensuite descendus à Volterra, chouette village étrusque, loin de la masse de Touristes florentins. Les ruelles sont souvent en escalier qui donne enfin accès au beau paysage toscan.

Volterra, Toscane, Italie

La suite s’est terminé à Pienza, très joli village perché dans la région thermale de Toscane (au sud), où le paysage était époustouflant.

Pienza, Toscane, Italie

Comme vous l’avez lu, je suis une grande adepte de l’Italie, donc la Toscane, que je connaissais auparavant ne m’a une fois de plus pas déçue. Un conseil, passez-y au moins 10 jours et voguez également dans les petits villages moins pris d’assaut par les touristes : Volterra et plus au sud, Pienza et Sorano, ça vaut le détour (de jupe ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La robe de soirée

Cette robe, elle est toute particulière pour moi, je l’ai réalisée de A à Z ! J’ai pris un certain temps pour me faire une idée de ce que je souhaitais. Une fois mon idée en tête, j’ai dessiné, patronné, cousu ma robe et je suis aujourd’hui très fière de la porter ! Autant vous dire que j’éprouve un petit pincement à la montrer…

Robe de soirée
Robe de soirée ♦ patron sur-mesure me-made ♦ Tissu (coupon de chez A&A)

Même si ce n’est pas une première, j’ai déjà fait le patron + couture de plusieurs vêtements, là, j’avais la pression… Primo celle de la date-line du beau mariage, segundo celle du professionnalisme.

Parce que oui, le modélisme fait désormais parti de mon métier. Même si je n’ai pas encore l’expérience de réaliser mes patrons de façon totalement autonome, je patronne au quasi-quotidien ! Je suis bien contente de vous montrer une des pièces qui m’a donner bien des heures de travail (et de sueurs froides).

Robe de soirée
Robe de soirée

Mais finalement dans cette robe, ce n’est pas tant le patronnage qui m’a pris du temps, car je n’ai eu aucun problème à la toile, mais bien la couture. Ce n’est pas encore mon point fort (quand on crée des patrons, on ne coud que des toiles, c’est rapide et pas trop technique) et cette robe comportait pas mal de difficultés de part ses drapés : celui du dos et de la ceinture. Pourtant, j’ai trouvé cette partie très intéressante et enrichissante car très proche du moulage.

Je ne vous cache pas que juste après l’avoir terminé (et y avoir passé des heures, ou plutôt des jours dessus) je ne l’aimais pas, mais pas du tout ! Le mariage étant dans les deux jours suivants, je l’ai quand même mise. Le regard des autres était différent, alors j’ai oublié les petites choses qui me choquait et aujourd’hui j’en suis plutôt contente au point de la porter à nouveau ;)

Robe de soirée
Robe de soirée

Les photos ont été prises à l’occasion d’un chouette mariage d’amis dans un superbe jardin botanique aux plantes extraordinaires, l’occasion idéale pour portée ma robe (désormais préférée, les temps changent). Et à écouter les retours positifs, j’espère (secrètement) pouvoir la remettre à nouveau à l’occasion de grands évènements !

Robe de soirée
Jardin botanique

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gilet Emile

Les naissances, c’est l’occasion idéale pour faire des réalisations rapides et sans prise de tête, gratifiantes en un tour de main (façon de parler hein, ça m’a quand même pris plusieurs heures).

Pour préparer la naissance du bébé d’une amie, j’ai donc réalisé cet ensemble, pensé pour être mixte, il est finalement destiné à un petit garçon. Assorti d’un bloomer en wax de Guinée.

Gilet EmileGilet Emile en 3 mois ♦ modèle gilet en tricot chez A&A ♦ Fil Cotton Candy couleur Moka ♦ aig. 4,5

Bloomer bébé ♦ patron gratuit ici ♦ Tissu Wax ramené de Guinée ♦

J’avais idée depuis longtemps d’une petite chose en gros coton et point de sable. D’où l’écriture du modèle de ce petit gilet, qui ressemble sensiblement à Elie mais dans un autre fil et un nouveau point (oui je m’autocopie;). Il est assez simple à tricoter, en une seule pièce avec seulement 2 petites coutures sur les cotés. La couleur est assez passe-partout et plutôt originale, parfaite pour les cadeaux de naissance ;).

Gilet Emile
Gilet Emile
Gilet EmileGilet Emile

J’ai bien aimé tricoté ce coton Cotton Candy, c’est rapide, le point de sable est simplissime, il apporte aussi un petit côté rustique au gilet. Bien choisi pour ce petit garçon et ses sorties en forêt de l’été (ouioui).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Salopette Ariel

Bien avant de créer ma boutique Aléfil (désormais fermée), j’avais conscience qu’il y a un vrai manque dans le domaine du tricot : ce sont non seulement la rareté des modèles simples mais surtout le manque de patrons clairs, précis qui expliquent tous les termes un peu technique liés au tricot. Comme « relever les mailles » ou « mettre en attente x mailles »…hum pas facile quand on débute.

Depuis que je suis sur Nantes et que je n’ai plus la responsabilité de la boutique, je me consacre plus à la création de modèles (même si ce n’est pas aussi facile et rapide que je l’avais imaginé hein). Voici donc le petit dernier, la salopette Ariel :

Kit tricot - salopette Ariel - bébé
Et oui, elle toute simple, des côtes 1/1 et du jersey ! La salopette se tricote aux aiguilles 4 avec la laine Bamboulène, un fil mi-saison bien apprécié pour les tricots de bébés grâce à sa douceur.

J’ai beaucoup aimé créer ce modèle et le tester sur les bébés alentours. C’est comme ça que j’ai eu idée d’ajouter une bande avec pressions pour faciliter les changes. Pour le modèle (dispo chez A&A), j’ai réalisé les vidéos de chacune des étapes que j’estimais importantes. Elles sont accessible directement sur le patron pdf. Comme celle pour apprendre à relever les mailles :

J’en ai ensuite conçu un kit, c’est toujours très pratique pour les cadeaux. Je n’ai encore jamais présenté mes kits ici, mais j’en suis à mon 5ème, disponibles chez A&A ou Henry & Henriette à Nantes.
Pour l’instant, je me suis plutôt rivée sur le bébé, ça correspondait aux volontés des élèves en atelier tricot à Paris. Aujourd’hui c’est différent. Donc c’est décidé, les prochains seront pour les adultes et dans les grandes pièces !
Kit tricot - salopette Ariel - bébé

N’hésitez pas à me donner votre avis sur les types de modèles, les façon d’écrire les modèles (je sais que les américains sont bien meilleurs…) et les kits !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tutups

Tutup, c’est le drôle de nom que j’ai trouvé pour les deux petits bonnet-écharpes réalisés à l’occasion d’un cadeau de naissance de bébés jumeaux… J’avais vu le modèle gratuit tout simple ici. Le modèle est dit taille unique, de mon côté je dirais plutôt un 3/6 mois.
Tutups : bonnet-écharpes pour bébés
Je l’ai ensuite adapté pour mes laines : Bergère de France tweedée et Kinna de Cheval Blanc. L’idée était aussi de faire deux points différents, le point de riz pour la kinna et le point mousse tout simple pour la laine tweedée.
Tutups : bonnet-écharpes pour bébés
Je vous livre un petit rendu des étapes de réalisations pour faire clair avec la laine kinna :

Monter 90 mailles aux aiguilles n°5, tricoter au point de riz / point mousse jusqu’à 16 cm de hauteur (cela représente le grand rectangle de base = partie bonnet), puis continuer sur la première partie de « l’écharpe » en tricotant 13 mailles, rabattre les 64 mailles suivantes puis continuer sur les 13 dernières mailles.
Tricoter ensuite en aller-retour sur ces 13 mailles jusqu’à ce que cette partie face 24 cm de hauteur (40 cm depuis la base) puis rabattre les 13 mailles. (Attention, vous allez avoir l’autre côté de l’écharpe qui sera en attente sur l’autre aiguille mais tricotez en laissant ces mailles comme si de rien n’était). Reprendre ensuite un fil pour tricoter les 13 premières mailles laissées en attente et faire la même chose que pour l’autre côté. Voici le rendu à plat :
Tutups : bonnet-écharpes pour bébésPlier en deux le tutup et réaliser la couture derrière la partie bonnet (ici à droite)Tutups : bonnet-écharpes pour bébés

Tutups : bonnet-écharpes pour bébés
Les laines étant très différentes l’une de l’autre, j’ai bien aimé les deux rendus. Le tutup rouge au point de riz est plus original mais les bouts d’écharpe sont peut-être plus dur à réussir (ma tension du fil ne doit pas être nickel non plus…).

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 2 3 4